HYGIENE et SANTE en ISLAM

Rédigé par Famille Musulmane

Être bien dans son corps et en bonne santé passe par une bonne hygiène de vie. Voici quelques conseils.

1- Avoir la bouche propre et se brosser les dents après les repas

Le Prophète Muhammad, Paix, Prière et Bénédiction d’Allah L’Exalté sur lui, a recommandé l’usage du siwâk. C’est le premier acte éducateur en hygiène bucco-dentaire, cela n’a pas d’équivalent dans les règles d’hygiène anciennes et modernes. L’Envoyé d’Allah a dit :

« Recourez au siwâk car le siwâk purifie la bouche et procure l’agrément du Seigneur. Chaque fois qu’il est venu me voir, l’Ange Jibrîl me recommandait le siwâk au point que j’ai craint qu’il nous soit prescrit (obligatoire) à moi et ma communauté. » (Hadîth)

 « Si je ne craignais pas de trop charger ma communauté je leur ordonnerais le siwâk avec les ablutions. » (Hadîth)

2- Se laver les mains

Lavez-vous régulièrement les mains, car c’est la partie du corps qui véhicule le plus de microbes. Le Musulman lave ses mains en accomplissant l’Ablution minimum 5 fois par jour, puis, selon une recommandation prophétique, avant et après les repas.

De plus, le Prophète Muhammad, Paix, Prière et Bénédiction d’Allah L’Exalté sur lui, a dit : « S’abluer avant le repas, chasse le chagrin ; s’abluer après le repas dissipe les soucis. »

Dans l’Islam, la coupe des ongles est également recommandée. Et il est clair aujourd’hui que le dessous des ongles est un « nid » à microbes.

Quant aux visites aux malades, l’Islam ordonne aux personnes qui rendent visite de se laver les mains avant et après et de ne pas rester auprès des malades de manière prolongée. 

3- Propreté du corps

L’Ablution :

« Ô vous qui croyez ! Lorsque vous vous disposez à la Prière : Lavez vos visages et vos mains jusqu’aux coudes ; passez les mains mouillées sur vos têtes et lavez vos pieds jusqu’aux chevilles. Si vous êtes en état d’impureté majeure, purifiez-vous. »

[Sûrat 5 Al-Mâ’ida – La Table Servie – verset 6 ]

L’Ablution s’accomplit avec application, jusque dans les moindres détails :

« Passez de l’eau entre les doigts et à travers la barbe et servez-vous du cure-dent, car c’est de la propreté, et la propreté conduit à la Foi, et la Foi est au Paradis avec son porteur. » (Hadîth)

La Purification complète : Al-Ghusl

« Ce jour (du vendredi) est institué par Allah comme jour de fête pour les Musulmans. Aussi, celui qui vient assister à la Prière en commun du vendredi doit se laver. » (Hadîth)

Les Musulmans sont obligés de se laver entièrement chaque vendredi ; de même après chaque rapport intime ; et de manière spécifique, pour les femmes, après la période de leurs règles.          

Allah Le Très-Pur a imposé à l’homme la charge de bien laver son corps entièrement, à plusieurs occasions qui se répètent régulièrement dans sa vie. Dans les situations ordinaires, le fidèle est tenu de se laver les membres et les parties exposés à la pollution atmosphérique et au contact avec l’extérieur dans les activités quotidiennes, ainsi que les organes du corps qui émettent beaucoup de sécrétions (le fidèle utilise l’eau aux toilettes et non seulement du papier).

Le Prophète, Paix, Prières et Bénédiction d’Allah L’Exalté a indiqué que l’homme attaché à la pureté de son corps, à l’éclat de son visage et à la propreté de ses membres ressuscitera dans cet état.

L’individu ne peut être acceptable et respectable aux yeux de l’Islam, que s’il prend soin de son corps grâce à la propreté, et lorsque sa nourriture et sa tenue générale sont licites et corrects.

  • La santé du corps et sa pureté assurent un bien-être matériel,

Ils ont aussi un rôle sur la purification de l’âme et donne vitalité à l’homme pour assumer le poids de ses obligations.

4- Les repas

L’Islam recommande la mesure en toute chose, notamment dans la façon de se nourrir. Le Musulman mange ce qui lui suffit, il évite tout excès.

Dans le livre La Médecine prophétique de Jalâl Ad-Dîn As-Suyûtî, il est écrit :

« Si les aliments descendent petit à petit dans l’estomac, c’est une condition de bonne digestion. On doit prendre des aliments par petites quantités et bien les mâcher, pour ne pas fatiguer l’estomac. »

Il formule l’Invocation et mange lentement, non de façon gloutonne.

Certains mets associés fatiguent l’appareil digestif et se traduisent par des ballonnements, des problèmes d’acidité, une lourdeur…Il est bon aussi de marcher un peu après chaque repas. Pour le soir, il n’est pas bon de retarder le repas car il convient de ne pas dormir tout de suite après le repas, mais plutôt d’attendre 1h ou 2h pour permettre à la digestion de bien commencer.

A ce sujet, Jalâl Ad-Dîn As-Suyûtî écrit dans son livre :

« Marcher après souper est favorable et peut être remplacé par les mouvements de la prière, afin que les aliments se disposent convenablement sur le bas fond de l’estomac, et que la digestion s’opère plus heureusement. »

La boulimie, l’obésité sont à proscrire de même que tous les interdits alimentaires de l’Islam, les excitants toxiques comme l’alcool et les drogues.

Ce qui compte : une alimentation saine et équilibrée et l’urgence de pratiquer du sport, car l’homme a besoin d’un corps solide, ferme et résistant !

L’Islam est une religion solide et complète, basée sur la saine nature de l’Homme. C’est pourquoi il combat énergiquement la maladie et met des obstacles aux microbes pour qu’ils ne se propagent pas. D’ailleurs, l’Islam a également institué les règles d’hygiène et de mise en quarantaine. Ainsi, lorsqu’un fléau fait son apparition dans un pays donné, il instaure un blocus autour de lui et empêche quiconque d’y pénétrer ou d’en sortir jusqu’à l’éradication de ce fléau.

L’Envoyé d’Allah a dit :

“Lorsque vous apprenez l’apparition de la peste dans un endroit, n’y pénétrez pas et lorsqu’elle survient dans une contrée où vous vous trouvez n’en sortez pas.” (Hadîth)

En effet, nous savons aujourd’hui qu’au niveau de la contagion, l’individu peut porter le virus d’une maladie sans tomber malade, en raison d’une immunité qui le protège, mais qui ne protège pas autrui puisque le transporteur de ce virus peut le transmettre. C’est pourquoi les mesures de précaution sont imposées à tous et envers tous, pas seulement les malades.

Les préoccupations habituelles de l’Islam en matière de santé et d’hygiène sont en accord avec celles de l’État. Beaucoup de Ahâdîth renforcent l’importance de la prévention. Le Prophète Muhammad, Paix, Prières et Bénédictions d’Allah L’Exalté sur lui, enseignait que « mieux vaut dépenser un dirham pour la prévention que de dépenser beaucoup d’argent pour se soigner ».

L’esprit citoyen doit nous accompagner partout. Il faut éviter la négligence coupable, l’insalubrité. Ce sont là autant de règles islamiques de bonne conduite dans la société.

Cet article vous a plu ? Partagez le en un clic !

Découvrez nos derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous désirez annuler votre commande ?

Soumettez-nous votre demande d’annulation de commande via ce formulaire ci-dessous. Nous y répondrons dans les plus brefs délais !